Mon parcours E-commerce – Épisode 5 : Vendre ses produits artisanaux en ligne

Mon parcours E-commerce – Épisode 5 : Vendre ses produits artisanaux en ligne

Acteurs du bâtiment, de l’alimentaire, de la mode, de la cosmétique, ou bien encore artisans d’art, la vente en ligne concerne également vos produits et services. Et si vous sautiez le pas du e-commerce !

Comme le révèle l’étude « Digitalisation du commerce : les attentes des Français en 2021 », réalisée par OpinionWay pour Dalenys, plus de 7 Français sur 10 sont intéressés par au moins une solution digitale innovante d’achat ou de paiement dans les commerces.

L’acheteur devient un « omniconsommateur » : il utilise successivement et simultanément des modes de contact online (digital) et offline (physique) lors de son parcours client.

Et ces pratiques ne concernent pas que les grandes enseignes  : comme le révèle l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie sur le 4ème trimestre 2020, plus d’un quart des cyberacheteurs (25,7%) ont réalisé leurs achats sur le web auprès de leurs commerces de proximité.

Votre activité artisanale est aussi concernée, alors n’attendez-plus !

 


Au sommaire :

 


Des consommateurs de plus en plus en ligne… et en parallèle de plus en plus intéressés pour les produits locaux, l’artisanat et le fait maison !

 

L’artisanat est un moteur de notre économie :  en 2021 la région Auvergne-Rhône-Alpes compte  208.000 entreprises artisanales, avec une progression de 27% en 5 ans. Réparties en 4 secteurs d’activité que sont le bâtiment, les services, la fabrication de biens et l’alimentation, elles  emploient plus de 500.000 personnes !

Selon l’Insee, les entreprises artisanales regroupent « les actifs qui mettent en valeur un capital économique en tant que chef de leur propre entreprise, mais travaillant seul ou n’emploient qu’un petit nombre de salariés, dans un domaine où l’aspect travail manuel est important, en dehors de l’agriculture.« 

Derrière ces chiffres et ces nomenclatures, on retrouve une diversité de métiers :  peintres, plombiers, fleuristes, coiffeurs, esthéticiennes, cordonniers, bijoutiers, boulangers, chocolatiers….

Avec un point commun : la mise à disposition de savoir-faire et de compétences qui sont plébiscités par les clients !

Selon le sondage d’Opinion Way pour Insign, en 2020 ce sont 61% des Français qui ont déclaré acheter le plus souvent possible des produits made in France et 64% qui ont augmenté leur consommation de ce type de produits. Et 25% des interrogés déclarent même désirer soutenir les marques d’origine française.

En 2020,  45% des 35-54 ans et 54% des 18-34 ans ont découvert des marques indépendantes à travers les plateformes sociales  (Source : étude de Shopify, « Future of commerce is here »)

 

Internet : un levier pour accélérer la vente des produits et services artisanaux ?

 

Est-ce que la vente des produits artisanaux a un potentiel en e-commerce ?

 

 

En 2020, le e-commerce atteint 112 milliard d’euro en France selon le Bilan du e-commerce en 2020 de la Fevad, avec une hausse de 32% de ventes de produits sur le web.

En 2020, ce sont désormais 8 internautes sur 10 qui achètent un produit ou un service via un site e-commerce soit 40 millions de Français. (Source : Fevad chiffres clés du e-commerce en 2020)

 

Au-delà du phénomène, accentué par la crise sanitaire et les confinements successifs, c’est une tendance pérenne qui voit se modifier profondément les habitudes et les attentes de vos clients.

Et ce développement du e-commerce concerne tous les secteurs ! Le secteur artisanal,  dès lors que vous choisissez les solutions qui vous correspondent, possède même des atouts pour utiliser au mieux la vente sur Internet . En tant qu’artisan :

Vous connaissez parfaitement vos produits, leur origine, l’histoire de leur conception, et votre valeur ajoutée c’est votre savoir-faire ce qui représente un atout pour les mettre en valeur sur le web, vous différencier et gagner plus facilement la confiance de vos clients.

Vous fabriquez en petites unités et pouvez ainsi plus facilement innover, répondre aux attentes de la clientèle et même personnaliser vos créations, ce qui est particulièrement recherché par les internautes.

 

Internet pour prospecter et fidéliser vos clients

Services du bâtiment, fleuriste, coiffeur, … même sans vente directe de produits, toutes ces activités artisanales  sont également concernées par la digitalisation.

Désormais, avant de commencer ses travaux, un particulier ira de plus en plus se renseigner sur Internet. Site vitrine, Google my Business, blog, réseaux sociaux, … Autant d’outils à votre disposition pour augmenter votre visibilité et trouver de nouveaux clients, notamment grâce à la recherche géolocalisée, en mettant en avant votre expertise et la proximité avec les usagers .

En outre partager des informations sur votre activité (localisation, coordonnées, horaires, tarifs, …) et du contenu sur votre métier, votre savoir-faire et vos valeurs, permet de guider vos clients et prospects, les rassurer et les fidéliser  : ils pourront se renseigner et se baser dessus en gage de qualité.

Sauter le pas du numérique vous permet aussi de simplifier votre suivi client. Entre logiciel de gestion de relation client ou encore logiciel de prise de rendez-vous, vous gagnerez un temps considérable tout en facilitant l’expérience utilisateur pour votre clientèle. Cela vous permet également de récolter des informations sur vos clients pour compléter votre base de données, ou fichier client : un moyen parfait pour anticiper leurs besoins et proposer des services personnalisés.

La prise de rendez-vous en ligne est particulièrement appréciée des consommateurs qui cherchent des réponses simples et rapides sur le web. De nombreux outils simple d’utilisation existent pour installer cet agenda personnalisé à votre site web. Pour moins de rendez-vous manqués, ils sont également généralement doté d’un système de rappel via un sms ou un mail.

 

Quelles solutions pour vendre en ligne en tant qu’artisan ?

 

En fonction des moyens que vous pouvez mobiliser, de vos objectifs et de votre cible, plusieurs canaux s’offrent à vous.

 

Marketplaces

Les marketplaces, ou places de marché, sont des sites qui référencent des professionnels et leur permettent de vendre leurs produits, généralement en échange d’une commission sur les ventes. Les clients peuvent directement avoir accès à un large catalogue de produits en fonction de la spécialité de la marketplace.

Ce canal de vente possède de nombreux avantages, dont le plus incontestable : pouvoir vendre vos produits en ligne sans avoir besoin de créer et d’animer votre propre site e-commerce. La plateforme étant déjà créée, vous n’avez plus qu’à renseigner vos fiches produits pour réaliser du e-commerce ! Les clients étant déjà présents sur ces plateformes, c’est un moyen idéal pour compléter vos ventes, faire connaitre vos produits et surtout tester votre offre.

Certaines de ces marketplaces  sont dédiés aux poduits artisanaux, à l’instar d’Etsy, et possèdent également un espace pour mettre en avant les produits « Homemade » ou made in France. Pour en savoir plus, consultez notre dossier thématique « Marketplaces, un levier de ventes en ligne ».

 

Site internet

Vous pouvez vendre vos produits via votre propre site e-commerce. Créer un site n’est pas un but en soit, sa création doit faire partie intégrante de votre stratégie : établissez vos objectifs précisément pour élaborer un site performant.

Le principale avantage de cette solution, c’est qu’elle vous permet d’avoir le contrôle  sur vos fiche produits, vos visuels, l’esthétique du site, la gestion de vos stocks, …  Le site internet permet de mettre en avant l’image de votre marque : vos valeurs, votre entreprise, vos collaborateurs et votre positionnement.  Cela permet à vos clients de découvrir votre univers dans son ensemble tout en bénéficiant d’une expérience client unique et propre à votre site.

A noter : une fois votre site internet développé, il est nécessaire de le sécuriser. Plusieurs bonnes pratiques simples à mettre en place peuvent vous prémunir des cyberattaques.

Il est possible de digitaliser votre commerce grâce à des plateformes sur abonnement et de développer un canal de vente en ligne avec un faible budget. Pour en savoir plus sur les différents canaux disponible pour réaliser du e-commerce, rendez-vous sur notre dossier thématique « Mon parcours E-commerce – Épisode 2 : digitaliser mes ventes« .

 

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux vous permettent de créer une réelle communauté en partageant des  contenus sur votre marque, vos produits et services. Bien utilisés, ils sont un levier incontestable de visibilité !

Si vous désirez aller plus loin que le partage de contenus et la publicité, les réseaux sociaux vous permettent également de vendre vos produits. Facebook et Instagram proposent ces fonctionnalités via des boutiques intégrées : Facebook Shop et Instagram Shopping.

Les réseaux sociaux sont aussi particulièrement adaptés pour mettre en avant votre savoir-faire et votre histoire. La plateforme Youtube, réseau social préféré des français, vous permet via des vidéos de mettre en lumière votre expertise et par conséquent de rassurer vos clients. L’important sur Youtube n’est pas de promouvoir votre activité mais bien de partager votre expérience avec les internautes.

Pour en savoir plus sur les manières de communiquer, de réaliser de la publicité et de vendre sur les réseaux sociaux, rendez-vous sur notre focus thématique « Mon parcours E-commerce – Épisode 4 : Réseaux sociaux, un levier pour vendre ?«  ainsi que sur l’épisode « Comment utiliser Google et Facebook pour trouver de nouveaux clients ? » de notre série « Le numérique pour booster votre entreprise » !

 

Un pas à pas pour vous lancer dans la vente en ligne de vos produits artisanaux

 

Pour savoir plus précisément comment développer votre e-commerce, consultez la playlist « Vendre en ligne des produits artisanaux », l’épisode 4 de la série vidéo « Le numérique pour booster mon entreprise ».

 

Dans cette playlist, Nicolas Baleydier, expert en e-commerce, apporte les réponses en courtes vidéos de moins de 4 min aux questions à vous poser avant de vous lancer dans la vente de vos produits artisanaux sur le web :

  • Par quels canaux un artisan peut-il vendre ses produits ?
  • Faut-il effectuer un choix entre vente sur son site et vente sur les marketplaces ?
  • J’ai entendu parler d’Amazon Handmade, pouvez-vous expliquer comment ça fonctionne ?
  • Le corner « Made in France » de Cdiscount est-il intéressant ?
  • Pour les produits alimentaires, existe-il des marketplaces « Origine France Garantie » ?
  • Peut-on vendre des produits artisanaux sur les réseaux sociaux type Facebook, Instagram ?
  • Leboncoin, Vinted sont-ils des canaux de ventes adaptés à certains artisans ?

 

+ L’intégralité de l’épisode « Le numérique pour booster mon entreprise – Épisode 4 : Vendre en ligne des produits artisanaux | séries, originales ou personnalisées, produits du terroir »

 

Profitez également du replay du webinaire « Comment vendre des produits artisanaux en ligne? » du 25 mai animé par Nicolas Baleydier, expert en e-commerce, co-fondateur de Stimuleo et de Dock Avenue

Téléchargez également ce pdf afin d’en savoir davantage sur les canaux de vente en ligne pour vos produits artisanaux

 

 

Des artisans témoignent sur leur expérience de vente en ligne

 

Aronine (Rhône) – Joaillerie

Svetlana de Voronine et Richard Larget ont développé leur activité en ligne et ont su intégrer un service personnalisé pour se différencier.

« Nos clients viennent chez nous pour trouver du sur-mesure, une identité, un bijou va durer dans le temps ! C’est pour cela, qu’au-delà de la mise en avant de nos produits, il fallait que notre site soit en capacité de proposer à nos clients autant d’information, de conseil et de services que s’ils étaient venus à l’atelier. En joaillerie le processus commercial est relativement long et implique une visibilité accrue. Parallèlement au développement de notre site nous avons entrepris une importante phase de communication sur les réseaux sociaux/médias basée sur le storytelling et la diffusion de contenu de qualité. L’objectif est évidemment de susciter l’envie par la mise en exergue de nos produits mais aussi, et surtout, de donner confiance à nos clients. La confiance c’est la clé dans notre métier ! »

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Svetlana de Voronine et Richard Larget – gérant de la joaillerie Aronine

 

Suny (Rhône) – Prêt-à-porter

Laëtitia et Stéphanie, gérantes de Suny, partagent leur expérience sur la mise en place de leur site web.

« On a beaucoup travaillé avant de lancer le site. Il a fallu réfléchir durant plus d’un an pour construire une vraie identité de marque, développer les bons personas etc. On a réfléchi ensemble à ce qu’on aime. […] Depuis le départ, notre idée était que le site soit le vecteur de distribution principal. Ce qui ne nous a pas empêché de travailler en complémentarité avec des actions physiques : on a quelques boutiques revendeurs à Lyon, Chamonix, l’Île de Ré, et d’autres bientôt. On participe aussi à quelques pop-ups. Si l’objectif est de faire monter en puissance le site, nous gardons l’esprit ouvert aux autres modes de distribution »

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Laëtitia et Stéphanie – gérantes de Suny

 

Kaova Café (Rhône) – Pâtissier et barista-torréfacteur

Florian et Pascal, gérants de Kaova Café, partagent l’importance de la présence sur les réseaux sociaux.

« Nous sommes très présents et actifs sur nos réseaux sociaux. Nous montrons les coulisses, même avant le lancement du projet nous parlions de nos formations/reconversions en pâtisserie et en torréfaction. Pour nous, c’est très important d’utiliser les réseaux sociaux de cette façon. Soigner l’image qu’on renvoie, montrer la façon dont on travaille… ça intéresse les gens. Et forcément, ça leur donne envie de venir chez nous et de consommer nos produits. […] À chaque fois que nous publions un contenu, il est réfléchi. Le message à faire passer doit être bien rédigé et la photo soigneusement sélectionnée. De même, le moment de publication compte beaucoup. »

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Florian et Pascal – gérants de Kaova Café

 


Des accompagnements e-commerce pour les commerçants, les artisans, les producteurs locaux et les professionnels de l’hébergement et de la restauration

 


 

« 30 minutes pour mon e-commerce »

 

Tous les mardis à 13h, faites le plein de conseils pour booster vos ventes !

Un cycle de webinaires gratuits proposé par la Région sur des thématiques e-commerce adaptées à votre profil et à votre projet.

Inscrivez-vous à une ou plusieurs dates !

 

 


 

 

Hotline (04.26.73.57.57) : un conseil de 1er niveau sur les solutions numériques adaptées à votre profil

Tous en ligne maintenant : un accompagnement-action 100% gratuit pour franchir une première étape sur le web

Ma Solution e-commerce : un outil pour trouver facilement une solution clé en main et qui matche avec votre profil (click and collect, paiement en ligne, livraison de commandes, marketplaces, …)

Jachetedansmaregion.fr  : un annuaire gratuit pour référencer en quelques clics votre commerce en ligne

Atouts Numériques : un accompagnement personnalisé et 100% gratuit pour renforcer et approfondir votre projet numérique

 

+

Ambition Eco  : le portail  en ligne pour accéder à l’ensemble des aides proposées par la Région pour les entreprises dans le cadre du plan de relance

 

Composante

Transformer mon organisation

Thématique

Communication/Visibilité, Commercial, Mon parcours e-commerce

Profil d'organisation

Créateur, Indépendant, Artisan, TPE

Outil

Focus thématiques

Proposé par

Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .