Entreprises et télétravail

Entreprises et télétravail

Quelques clés d’actions et conseils pratiques  pour vous  accompagner dans la mise en œuvre et le déploiement du travail à distance.

Depuis le début de la crise sanitaire, toutes les entreprises qui le pouvaient ont été régulièrement invitées à mettre en place des procédures de télétravail afin d’assurer la poursuite de leurs activités tout en garantissant la protection de leurs dirigeants et de leurs équipes.

Au-delà de l’urgence liée à la pandémie, ce mode d’organisation apparaît comme une opportunité dès lors que les entreprises et leurs salariés puissent être accompagnés.

 

Définition et cadre règlementaire

Le télétravail est défini comme une forme de travail, hors des locaux de l’entreprise, utilisant les technologies de l’information et de la communication. Son application est subordonnée au respect de conditions réglementaires et conventionnelles

  • l’ordonnance du 22 septembre 2017
  • la loi pour le renforcement du dialogue social (loi n° 2018-217 du 29 mars 2018)
  • la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Ces textes ont notamment introduit la possibilité  d’un télétravail occasionnel, sur la base d’un commun accord entre salarié et employeur :

  • soit via un accord collectif
  • soit dans le cadre d’une charte élaborée par l’employeur après avis du comité social économique, s’il existe
  • soit par un simple accord avec le salarié, par tout moyen (accord oral, email, courrier…) ;

 

A noter qu’en cas de circonstances exceptionnelles ou de force majeure, comme une pandémie, le télétravail peut être imposé par l’employeur sans l’accord des salariés. Il s’agit alors d’un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l’activité de l’entreprise et garantir la protection des salariés.

Consultez la fiche-outil « Télétravail : que dit le Code du travail ? » sur les conditions de mise en œuvre et les droits et devoirs des employeurs et des salariés

 

Quelques points de vigilance  pour optimiser et sécuriser l’organisation de votre entreprise en situation de télétravail

 

1. L’accès au réseau

Les réseaux fixes ont  une capacité et une résilience (capacité à délivrer les services aux usagers) plus élevée que les réseaux mobiles.

Il est donc fortement conseillé en situation de télétravail de recourir en priorité au réseau fixe de la maison (connexion WiFi ou filaire)  plutôt qu’au réseau mobile.

Pour autant, les activités professionnelles de chacun au domicile peuvent se dérouler en parallèle – en concurrence-  des activités personnelles, les siennes propres et celles du reste de la famille, ainsi que des activités professionnelles de son conjoint.

Face au risque de saturation de votre réseau fixe à la maison, il existe des solutions pratiques à mettre en œuvre depuis chez vous pour améliorer votre débit Internet : à retrouver dans ce dossier spécial proposé par notre partenaire ENE.

Au-delà du débit accessible à domicile, le confort d’accès à distance aux outils de l’entreprise dépend également  du dimensionnement de la connexion Internet de l’entreprise si les données et les applicatifs métiers sont hébergés en interne  ou de leur lieu d’hébergement et des niveaux de services souscrits (débits, symétrie, priorisation de flux) si ces fonctionnalités sont externalisées.

La Région a mis en place a hotline InfoDébit dédiée aux entreprises  04 78 25 33 76 :  accessible du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h, pour vous conseiller sur le débit nécessaire à votre entreprise et le type de connectivité adaptée à vos usages. Un accompagnement gratuit et personnalisé qui vous aidera dans vos échanges avec votre prestataire informatique, votre éditeur de logiciel métier ou votre opérateur.

 

2. Des outils, de la méthode et de l’humain

Partager des documents, appeler en visioconférence ou simplement rester en contact via des ponts téléphoniques avec son équipe, ses fournisseurs, ses clients et ses partenaires, voici un bref tour d’horizon sur des outils numériques pour organiser le travail et les relations à distance :

Une entreprise c’est avant tout une équipe  et d’autant plus dans un contexte de crise : n’oubliez pas d’échanger de manière individuelle avec chacun des membres de votre équipe ou  de votre réseau si vous êtes en statut d’indépendant.  Cette situation ne durera pas éternellement et quand les choses redeviendront normales, cette expérience aura alors permis de renforcer la cohésion et  in fine, l’intégration de nouveaux employés ou de nouveaux processus sera d’autant plus facile.

Un outil en ligne, gratuit pendant la crise, pour répondre aux questions et aux inquiétudes de vos collaborateurs

 

3. Une vigilance renforcée en matière de cybersécurité

La crise sanitaire a été également un accélérateur des malversations en ligne et ds cyberattaques : via de faux mails des autorités de santé, de fausses notes internes en entreprise ou encore de fausses boutiques en ligne, les cybercriminels tentent d’exploiter la peur liée à la pandémie pour s’infiltrer sur les réseaux informatiques des entreprises.

Pour toute démarche en lien avec la gestion de la crise sanitaire, il est donc fortement recommandé de n’aller que sur les sites officiels !

Retrouvez dans le dossier spécial Cybersécurité, les mesures de prévention à mettre en place ainsi que les consignes à suivre si votre entreprise est victime d’une cyberattaque.

Composante

Transformer mon organisation

Thématique

Management/RH, Sécurité

Profil d'organisation

Créateur, Indépendant, TPE, PME, ETI

Outil

Focus thématiques
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .