Les bonnes pratiques de sobriété numérique

Les bonnes pratiques de sobriété numérique

Concilier développement numérique et développement durable c’est possible.  Découvrez les gestes, comportements et attitudes à adopter pour un numérique responsable !

Nous avons souvent tendance à penser que, parce qu’ils sont dématérialisés, les services numériques seraient plus  respectueux de l’environnement par rapport aux services physiques.

Pourtant la pollution digitale existe.

Sans remettre en cause les formidables opportunités offertes par le numérique dans nos vies quotidiennes et dans nos activités, il est possible d’en faire un usage réfléchi et raisonné pour préserver la planète.

 

L’ADEME, l’Agence de la transition écologique, recense toutes les bonnes pratiques et usages à adopter pour un numérique responsable.

 


 

Au sommaire de cette fiche-outil :

La face cachée du numérique :

Halte au renouvellement trop fréquent :

  • Pas de précipitation à l’achat
  • Des alternatives au neuf
  • S’équiper sobre et durable
  • Une seconde vie pour les appareils que l’on n’utilise plus

Essentiel : un bon entretien :

  • Gare aux surchauffes
  • Protéger les systèmes
  • Nettoyer son ordinateur
  • Anticiper les chocs

Connectés oui, sur-connectés non  :

  • La bonne connexion au bon moment
  • Des appareils bien paramétrés pour économiser la batterie

Limiter le poids et le parcours des données :

  • Stocker utile et local
  • Surfer au plus court
  • Des mails optimisés

Composante

Transformer mon organisation

Thématique

Diriger avec le numérique, Numérique responsable

Profil d'organisation

Artisan, Autre organisation, Créateur, ETI, Indépendant, PME, TPE

Outil

Fiches-Outils

Proposé par

ADEME
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .